200 jeunes ont marché pour le climat à Lille

«Sans huile, la fête est plus folle», «Nature + culture = avenir», «tapis bouillis»… Les jeunes réunis pour la météo ont ajouté leurs réflexions dans leurs propos vendredi à Lille. En tant que grandes villes, elles ont défilé dans les rues, tandis que la loi sur le climat sera bientôt appliquée. Selon le mouvement Youth for Climate, ce ne sont que des «étapes» et la majorité des élections locales ont été rejetées par le gouvernement.

Trois mois avant le lieu, un certain nombre d’hommes politiques ont été invités à la marche, notamment Karima Delli.

L’eurodéputé écologiste qui dirigera la gauche les 13 et 20 juin est présenté avec le sénateur socialiste Patrick Kanner qui est parti sur cette liste.

Le spectacle s’est tenu devant le théâtre Sébastopol, qui abritait les paroissiens, et a rendu hommage à l’actrice nordiste Corinne Masiero, qui a été dépouillée de ses vêtements pour protester contre le choix des écrivains lors de la dernière césarienne.

Les manifestants se retrouvent dimanche 28 mars: les membres de la Convention citoyenne et 85 organisations appellent à une « vraie loi climatique », équivalente à une crise climatique, à la veille d’une révision législative à l’Assemblée nationale.