Après le gel, retour d’une douceur printanière

La profession agricole vit actuellement l’une des pires catastrophes de son histoire avec des épisodes de gel à répétition en cette première quinzaine d’avril. Les températures sont 3 à 5°C en-dessous des normales de saison en journée également. La douceur de saison annoncée pour la semaine prochaine sera t-elle durable et existe t-il un risque de retour des gelées ? Voici quelques éléments de réponse.

La haute pression se déplace vers le nord de l’Europe: retour aux normes saisonnières Lire aussi : Météo: neige et chute brutale des températures, l'hiver....

La situation change ce week-end. La haute pression britannique deviendra scandinave à mesure qu’elle se déplacera plus au nord, coupant les approvisionnements en air froid à haute altitude. Le temps plus instable sur le bassin méditerranéen associé à de petites dépressions favorisera le mouvement ascendant de l’air plus doux au-dessus du sol. Les températures, qui vont déjà monter dimanche après-midi dans l’ouest du pays, continueront de progresser lentement pour revenir aux normales saisonnières dès lundi après-midi. Des températures comprises entre 13 et 20 ° C du nord au sud sont attendues, par exemple 13 ° C à Cherbourg, 15 ° C à Reims, 17 ° C à Paris, 18 ° C à Bordeaux et 20 ° C à Perpignan. Le vent mourra et la sensation du soleil deviendra très agréable et élastique, il n’y aura donc ni moins ni plus de saison. Pour information, la sensation attendue lundi à Lyon est de 23 ° C, 24 ° C à Paris et 26 ° C à Perpignan.

Risque de gel: enfin le bout du tunnel pour les agriculteurs

Après les dernières gelées du week-end, parfois encore marquées samedi au centre de l’est, dimanche elles seront beaucoup moins rudes et préféreront être logées dans les habituels trous froids d’Auvergne-Rhône-Alpes. Surtout à partir de lundi, les agriculteurs pourront enfin respirer, car ce sera alors très rare, et les minimums redeviendront enfin positifs dans les régions qui étaient auparavant affectées par le danger de gel. Pour le reste de la semaine, le scénario le plus probable à l’heure actuelle est de maintenir ou même de mettre l’accent sur la douceur, le risque de gel étant totalement exclu. Le minimum sera en moyenne entre 5 et 10 ° C.

Gel: une petite incertitude en milieu de semaine dans le nord

L’incertitude demeure encore en milieu de semaine (mercredi et jeudi), avec un scénario minoritaire aujourd’hui qui ramènerait à nouveau un peu d’air plus frais dans le flux du secteur nord-est (voir notre article à ce stade). Thème). Dans ce cas, il y aurait peu de risque de gel dans le nord du pays, notamment en Champagne, en Lorraine, dans les Ardennes et à l’intérieur de la Normandie où les températures pourraient chuter autour de 0 ° C et -1 à -2 ° C dans l’extrême nord-est . Évidemment, nous surveillerons ce risque, désormais classé comme minime, et vous informerons de la situation et de son évolution.