Climat: plus de connaissances, moins d’émotions

Climat: plus de connaissances, moins d'émotions

Parler du changement climatique peut conduire à de nombreuses émotions différentes: peur, culpabilité, espoir, fierté. Ce professeur d’université examine dans la mesure où ils peuvent ou non être en mesure d’encourager les attitudes en faveur du développement durable.

Les émotions peuvent être comprises chez les jeunes. A Genève, le développement durable est enseigné surtout en 10e année sur trois trimestres. Si parfois un enseignant parlait de la situation, les experts de MétéoSuisse sont en première ligne pour diffuser cette information au public.

Au fil des années, le message peut être affiné: certaines prédictions se sont confirmées dans la réalité, comme des événements supplémentaires de fortes pluies. Pour voir si les décisions politiques dépendront des émotions pour faire face à ces changements.