Comment réconcilier science et politique?

Comment réconcilier science et politique?

Publié le jeudi 18 mars 2021 à 21:49

La science et la politique semblent parfois se rencontrer sans se comprendre. La mission du projet Franxini est d’améliorer la relation entre ces deux mondes. Servan Grüninger, 30 ans, président du think tank Reatch, à l’origine de cette idée, a un pied de chaque côté: il est embauché au PDC et a étudié la biostatistique et les sciences politiques à Zurich, ainsi que les sciences informatiques à l’EPFL à Lausanne ». «J’aimerais voir plus souvent les scientifiques jouer le rôle de citoyens actifs qui critiquent leur rôle dans la société elle-même», explique le jeune homme.

La pandémie a révélé la relation turbulente entre les scientifiques qui ne se sentent pas suffisamment entendus et les politiciens qui croient que les experts s’expriment trop. Les tensions ont atteint leur apogée à la fin du mois de février, lorsque le comité de l’économie et des coûts du Conseil national a cherché à réduire les interventions du gouvernement par le groupe de travail Covid-19. Le Conseil national a finalement rejeté la proposition. Mais cet épisode reste symbolique d’un climat de suspicion.