Dossier #37 : L’écologie à tout prix ?

Dossier #37 : L'écologie à tout prix ?

Aux portes de Bordeaux, un programme appelé Horizeo offre une spectaculaire démonstration d’espoir. La plus grande centrale photovoltaïque d’Europe peut fournir de l’électricité à 600 000 personnes, mais aussi un centre de données fonctionnant aux énergies renouvelables, voire pour produire de l’hydrogène qui servira de carburant à notre voiture.

Ils font la promotion de ces produits, d’abord Engie, donc ils promettent d’être 100% verts. A moins que cela ne nécessite d’abattre mille hectares de forêt dans les Landes de Gascogne … Alors quelle est la valeur des arbres dans des conditions variées ou dans le changement climatique, tout métier reste comme toujours: des entreprises à but lucratif, pour les habitants un mode de vie immuable, rotation et augmentation de l’énergie solaire et SUV

Si le parc photovoltaïque de Saucats est très vaste, il est loin d’être le seul projet dans les zones forestières de la Gironde et des Landes. Notre recherche, première partie de cette nouvelle série de la Rue89 de Bordeaux, met en évidence les rouages ​​de cette phase, qui soulèvent le défi du changement climatique, cependant intéressant en principe pour les énergies renouvelables.

Tristesse dans le pays

Tristesse dans le pays

Mais le capitalisme vert n’est pas la même chose que l’écologie. Échanger des graisses raffinées «pures» ne peut pas nous faire tenir debout, comme le souligne Bruno Latour, c’est-à-dire s’opposer à l’ordre social et social de nos vies – il faut se souvenir des planètes 2. Lire aussi : Quels sont les principaux climat ?79 si tout le monde mange trop comme un Français. Même avec de l’électricité à haut débit provenant du Blayais ou des Saucats, la plupart des téléphones continueront d’être produits en Chine, ainsi que par le travail forcé, en maintenant les prix aussi bas que possible.

Cette pression sur les prix a un impact négatif sur certains États, notamment sur l’alimentation. D’autre part, le secteur agricole remplit les étagères avec des aliments malsains qui provoquent des flambées de nombreuses maladies; d’autre part, elle contribue à faire sortir les zones rurales de ses agriculteurs qui ne peuvent plus vivre de leur travail.

Dans la métropole bordelaise, les organisations et les petites entreprises tentent donc de fournir des produits bio et locaux à bas prix aux familles pauvres, et ainsi de donner de l’espace aux agriculteurs locaux. Cela fera l’objet d’un prochain article dans ce dossier. Mais on verra aussi pourquoi l’accompagnement des jeunes qui veulent vivre en Gironde échoue, alors même qu’on parle d’autosuffisance alimentaire et de circuits courts réussis lors des soins de santé.

Le changement environnemental nécessite une consommation humaine et financière importante qui, bien qu’annoncée à l’issue du processus de récupération, est loin d’être atteinte. Nous montrons comment cela contrôle ou désactive certains affichages locaux, en particulier dans le transport, comme le fichier RER.

Recherches populaires