Écologie : le virage vert de la ville de Tours fait des vagues

Juin 2021 marquera un an depuis que la vague verte a frappé de nombreuses grandes villes, comme Tours (Indre-et-Loire). Emmanuel Denis (Europe Ecologie – Verts) a été élu avec 55% des voix.

Loin d’être un simple accrochage du clocher de Tours (Indre-et-Loire), c’est une véritable bataille autour du Pont Wilson, le plus ancien de la ville, qui traverse la Loire pour rejoindre le centre-ville. Depuis qu’un maire vert a repris Tours lors de la dernière élection municipale, il est désormais interdit aux voitures et aux piétons, aux vélos et aux tramways.

« C’était un peu controversé au début, mais je pense que c’est dans le sens de l’histoire. C’était l’une de nos premières décisions », a déclaré le maire européen de l’Ecologie, Emmanuel Denis – Les Verts de Tours. Le but était notre épanouissement. engagements, c’est-à-dire la création de nouvelles pistes cyclables, car nous avons plus de voitures lorsque nous créons des routes et nous avons plus de cyclistes lorsque nous créons des pistes cyclables. .