Expérience : des recherches pour ne plus chanter faux

Et si chanter faux n’était pas inévitable? Et si les chanteurs ratés pouvaient jamais réussir? Nous pouvons chanter faux parce que nous sommes malentendants, mais pas seulement. En fait, l’oreille n’est pas tout, c’est aussi une question de cerveau. C’est ce qu’on appelle l’amusie, une anomalie neurologique qui empêche la perception du rythme, des accords et de la mélodie. Le cerveau ne se développera pas pour bien percevoir la musique. Il s’agit donc de gens qui chantent mal, mais qui ne s’en rendent pas compte. Expériences de traitements possibles Pour étudier ces maladies, le centre de neurosciences de Lyon (Rhône) recrute des cobayes pour des expériences qui pourraient conduire à d’éventuels traitements. Et si, malheureusement, vous n’êtes pas sélectionné pour cette étude scientifique, vous avez toujours la douche! Il semble qu’il y ait là une acoustique incroyable.