Gard : un réseau 4G était brouillé… par un simple casque audio

Gard : un réseau 4G était brouillé… par un simple casque audio

Un événement étonnant a eu lieu dans le Gard le 8 avril. L’ANFR, l’Agence nationale des fréquences, responsable de l’ensemble des radiofréquences en France, a été sollicitée pour faire face aux perturbations du réseau 4G. Deux antennes ont été bloquées dans la ville de Sernhac et dans une zone de 10 kilomètres, ce qui a affecté le réseau 4G à 800 MHz. Pour résoudre le problème, une enquête sur place a été menée qui a conduit les enquêteurs vers une source très spécifique.

Un agent du service régional Aix-Marseille de l’ANFR s’y est rendu et a découvert un objet grâce à l’émission électromagnétique qu’il avait émise. En utilisant une antenne directive yagi utilisée pour la télévision terrestre et le récepteur du véhicule de laboratoire, le dispositif responsable a été identifié dans un village à 3 kilomètres de l’une des antennes relais concernées. La propriété se trouvait dans une maison privée et, avec son consentement, l’enquête s’est poursuivie à l’intérieur. Il s’est avéré que l’objet interférant n’était autre qu’un casque sans fil analogique. Il existe deux types d’écouteurs sans fil: Bluetooth et analogique. La dernière technologie Bluetooth a été introduite en 1994 par Ericsson, une société de télécommunications suédoise. Il fonctionne à une fréquence comprise entre 2,4 GHz et 2,483 GHz et permet de connecter deux appareils l’un à l’autre sans connexion par câble. L’analogique est un peu […] En savoir plus