La pollution lumineuse des satellites, nouvelle bête noire des astronomes - flash Meteo France

La pollution lumineuse des satellites, nouvelle bête noire des astronomes

ÉCOUTEZ – Nulle part dans le monde il n’est plus sûr de la lumière des satellites pollués, a révélé une étude publiée le 29 mars par la Royal Astronomical Society’s Monthly Notices. La crise des satellites est si intense qu’elle pourrait même faire l’objet d’une discussion par les astronomes aux Nations Unies ce dimanche 18 avril.

Eric Lagadec, astrophysicien et président de l’Association française d’astronomie et d’astrophysique (SF2A) a décrit l’impact de cette nouvelle pollution sur nos têtes dans une vidéo en haut de l’article.

La constellation Starlink dans le viseur

La constellation Starlink dans le viseur

Selon l’expert, les astronomes sont particulièrement préoccupés par le lancement du satellite SpaceX de Starlink, qui comptera jusqu’à 42 000 satellites. Ceci pourrez vous intéresser : SpaceX : comment voir le nouvel essai en vol d’une fusée Starship. Une telle collection de satellites dans l’espace détruirait les projets de vision.

Il y a de la lumière polluée qu’ils émettent le soir et le matin lorsqu’ils éclairent la lumière du soleil, mais le satellite émet également des ondes radio qui provoquent des interférences et donc interfèrent avec la fonction de vision de la radio.

En guise de solution, les scientifiques souhaitent que les fabricants spatiaux réfléchissent à la conception de leurs propres satellites différemment pour réduire le problème posé par la recherche astronomique. Les astronomes appellent également à la création d’une carte aérienne qui permettra, en temps réel, de visualiser la violence.

Aussi sur HuffPost: Stars satellites de …

Cet article a été initialement publié sur HuffPost et a été mis à jour.

Météo - 2020, l'année la plus chaude comme 2016
Lire aussi :
La température en 2020 était de 1,25°C supérieure à celle de la…