Le Québec évite une bombe météo

Le Québec évite une bombe météo

Jeudi 7 octobre 2021 à 17h46 – Le vent se rapproche d’un ouragan de catégorie 1 et de fortes pluies, donc la province (heureusement) sera absente ce week-end.

Le système, actuellement situé près de Terre-Neuve, risque de se transformer en bombe météo de vendredi à samedi matin.

En bref :

A lire sur le même sujet

Mais, qu’est-ce qu’une bombe météo ?

C’est le vrai terme météorologique pour un système dépressionnaire qui augmente très rapidement. La pression centrale d’une telle perturbation doit être réduite d’au moins 24 mbar/hPa dans les 24 heures. A voir aussi : Météo semaine prochaine : vers le retour d’un froid hivernal. Ce changement de régime drastique provoque des vents forts, de fortes pluies ou, selon la température, de fortes chutes de neige. L’entrelacement entre l’air arctique et l’air frais montant du sud des États-Unis est souvent à l’origine d’un tel système.

Week-end mouvementé en vue pour les Maritimes

Ainsi, le Québec évitera ce système explosif pour cette fin de semaine, grâce à la présence d’un anticyclone situé au-dessus de la province. Sur le même sujet : Prévisions | Votre météo de ce samedi 18 septembre : le soleil reste de la partie. Cependant, le peuple de Primorje n’aura pas cette option.

Déjà dans la nuit de jeudi à vendredi, le système devrait inonder la ville de St Johns et ses environs avec quelques millimètres de pluie. Mais les précipitations les plus importantes sont attendues de vendredi à samedi matin. Jusqu’à 60 mm de pluie peuvent tomber à certains endroits, des rafales allant jusqu’à 110 km/h sont possibles, selon la trajectoire actuelle du système.

Si la trajectoire de la bombe météorologique se déplaçait plus à l’ouest, les précipitations attendues pourraient augmenter. La situation devra donc être surveillée de près au cours des prochaines heures.

Un anticyclone « protecteur »

Le fait que la bombe météo n’arrive pas au Québec est dû à la présence d’un système anticyclonique sur la province, le même qui a permis au mercure de monter. Lire aussi : L'anatomie de la perte de glace glaciaire. De plus, la présence d’un système explosif en Poméranie permettra de maintenir les hautes pressions sur le Québec et ainsi de maintenir les températures merveilleuses que nous connaissons, tout en faisant évoluer le corridor des systèmes dépressionnaires. Ontario.

Encore une fois, le Québec peut avoir de la chance ce week-end!

À VOIR ÉGALEMENT : Le Québec : grand gagnant du long week-end