Le réchauffement planétaire pourrait avoir des effets paradoxaux

Le réchauffement planétaire pourrait avoir des effets paradoxaux

Le réchauffement climatique pourrait paradoxalement augmenter la fréquence des épisodes froids dans les régions habituellement chaudes. Une équipe de chercheurs a récemment publié une étude à ce sujet. Cependant, des zones d’ombre subsistent.

La diminution des zones de glace dans l’Arctique s’accompagne d’un taux de réchauffement deux fois plus important que celui de la planète dans son ensemble. Depuis plusieurs années, les climatologues tentent de comprendre dans quelle mesure l’augmentation différenciée des températures sur certaines parties du globe pourrait affecter la circulation des courants. Certaines réponses ont récemment été données dans une étude récemment publiée dans la revue Nature :

Extension de la banquise en août 1979 (à gauche) et en août 2018 (à droite). [NSIDC]

« On serait tenté de croire que si le réchauffement climatique provoque plus de vagues de chaleur, il y aura moins de vagues de froid et de chutes de neige », a déclaré Judah Cohen, climatologue au Massachusetts Institute of Technology de Cambridge et auteur principal d’une étude. « Mais ce n’est pas tout à fait vrai. Il existe des mécanismes par lesquels le changement climatique peut également contribuer à des conditions météorologiques hivernales plus sévères. »

Le comportement du vortex polaire au centre de l’attention

Depuis une trentaine d’années, les climatologues s’intéressent au vortex qui se forme chaque hiver sur les pôles, au niveau de la stratosphère. Caractérisé par une circulation dépressionnaire très rapide (environ 300 km/h) et par des températures de l’ordre de -70°C à -80°C, cette dernière permet – lorsqu’elle est stable – de retenir l’air arctique à proximité des pôles.

Mais parfois, la température du vortex polaire augmente soudainement, s’étire et commence à onduler. Celui-ci agit dans le sens général des courants et permet à l’air arctique de s’échapper vers les latitudes moyennes, parfois même vers les latitudes basses (voir illustration ci-dessous).

Circulation des courants en hiver avec un vortex polaire stable (à gauche) et avec un vortex polaire perturbé (à droite) [NASA / NOAA]

Ces conditions climatiques extrêmes peuvent être fatales dans les régions non préparées au gel. En février de cette année, au moins 111 personnes sont mortes au Texas à cause du phénomène. Les vagues de froid survenues en Europe en 2012 ou 2018 peuvent aussi s’expliquer par un affaiblissement du vortex polaire.

Dans leur étude, Judah Cohen – un climatologue, spécialiste des conditions hivernales – et ses collègues ont comparé 40 ans d’observations par satellite des conditions atmosphériques au-dessus de l’Arctique avec les sorties de modèles climatiques numériques. Ces modèles ont notamment pris en compte l’effet de la diminution de la banquise et de la couverture neigeuse arctique sur la circulation globale des courants.

Les chercheurs ont découvert que les épisodes d’affaiblissement du vortex polaire, où le flux des courants est interrompu, ont considérablement augmenté au cours des dernières décennies. Les modèles reproduisent bien ce comportement lorsqu’ils intègrent les effets du réchauffement de l’Arctique, suggérant que dans les années à venir, des épisodes froids pourraient encore se produire dans des endroits normalement épargnés.

Neige dans la ville d’Austin, Texas en février 2021 [M. Monroe – Getty / Nature]

« Il s’agit d’une nouvelle analyse pertinente », a déclaré Dim Coumou, climatologue à l’Université libre d’Amsterdam aux Pays-Bas, qui n’a pas participé à l’étude. « Sa force réside dans le fait que les chercheurs ont analysé très attentivement le comportement du vortex polaire – ce qui est important pour expliquer les épisodes froids dans certaines régions du globe – et qu’ils ont étayé leurs observations par des expériences de modélisation. Météo. »

Zones ombragées malgré tout

Malgré cette découverte, l’idée que le réchauffement de l’Arctique puisse provoquer des refroidissements dans les régions des latitudes moyennes est toujours un sujet de débat parmi les climatologues.

« Les fluctuations du vortex polaire pourraient simplement être le résultat de la variabilité naturelle du climat », explique Daniela Matei, climatologue à l’Institut de météorologie Max Planck de Hambourg, en Allemagne, qui n’a pas participé à l’étude.

« Bien que les changements dans la banquise et la couverture neigeuse semblent jouer un rôle dans les anomalies du vent au-dessus de l’Arctique, d’autres facteurs, tels que la baisse de la variabilité des températures de surface de la mer, pourraient également être à l’origine d’anomalies hivernales dans l’atmosphère arctique qui sont susceptibles de provoquer un froid inattendu ailleurs, le changement n’est pas non plus linéaire », précise Daniela Matei. « Ce qui se passe dans une décennie peut ne pas être valable dans la suivante. »

Philippe Jeanneret, avec la revue Nature

(a) effets directs : malnutrition et malnutrition (probablement les plus importantes), mortalité et maladies liées aux événements extrêmes (vagues de chaleur), taux de mortalité et de maladies liés aux maladies infectieuses (transmissions vectorielles et infections des aliments et de l’eau).

Quelles sont les effets du changement climatique chez l’homme ?

Quelles sont les effets du changement climatique chez l'homme ?
image credit © unsplash.com

Pourquoi les pays en développement sont-ils plus vulnérables aux effets du changement climatique ? Ils sont particulièrement vulnérables en raison de leur forte dépendance vis-à-vis des ressources naturelles ainsi que de leur capacité limitée à faire face au changement climatique et aux événements météorologiques extrêmes. Lire aussi : Grève climatique : Un plan d’action pour changer le monde.

Pourquoi le changement climatique est-il important pour nous ? Océans. Le réchauffement climatique fait monter le niveau des océans. En un siècle, l’augmentation a atteint 18 cm (dont 6 cm ces 20 dernières années).

Quel impact du changement climatique sur les biens et services ? De plus, le changement climatique provoque une augmentation du nombre de catastrophes naturelles. L’année 2019 est emblématique à cet égard avec de violents et nombreux épisodes de grêle qui ont détruit de nombreuses récoltes et causé de graves dommages aux bâtiments et aux véhicules.

Les calottes glaciaires polaires fondent et le niveau des océans monte. Dans certaines régions, les phénomènes météorologiques extrêmes et les précipitations sont de plus en plus fréquents, tandis que d’autres font face à des vagues de chaleur et des sécheresses de plus en plus extrêmes.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) rapporte que le changement climatique cause au moins 150 000 décès par an, un chiffre qui devrait doubler d’ici 2030. Parmi les principales conséquences du réchauffement climatique figurent : Les maladies infectieuses.

Quelles sont les conséquences du changement climatique sur l’agriculture ? L’agriculture est extrêmement sensible au changement climatique. Des températures plus élevées diminuent les rendements des cultures utiles, provoquant une augmentation des mauvaises herbes et des ravageurs.

Entre 2030 et 2050, le changement climatique provoque près de 250 000 décès supplémentaires par an dus à la malnutrition, au paludisme, à la diarrhée et au stress thermique.

Selon l’OMS, le changement climatique pourrait causer 250 000 décès supplémentaires par an d’ici 2030 en raison de la malnutrition, du paludisme, de la diarrhée et des vagues de chaleur.

A lire sur le même sujet

Quelles sont les conséquences du changement climatique ?

Les causes de l’augmentation des émissions La combustion du charbon, du pétrole et du gaz produit du dioxyde de carbone et du gaz hilarant. A voir aussi : Climat – La planète toujours vers un réchauffement de 3°C. La disparition des forêts (déforestation), car les arbres aident à réguler le climat en absorbant le dioxyde de carbone (CO2) de l’atmosphère.

Entre 2030 et 2050, le changement climatique cause près de 300 000 décès supplémentaires par an, augmentant la malnutrition et la malnutrition des enfants, les maladies des insectes, la diarrhée et le stress thermique.

Quelles sont les causes du changement climatique ? Le dioxyde de carbone est la principale cause du changement climatique d’origine humaine. Il reste très longtemps dans l’atmosphère. D’autres gaz à effet de serre, comme le gaz du rire, restent longtemps dans l’atmosphère. D’autres substances ne produisent que des effets à court terme.

Dans le même temps, le réchauffement climatique provoque la fonte des glaciers et des calottes polaires. La combinaison de ces changements fait monter le niveau des océans, provoquant des inondations et l’érosion des régions côtières et d’autres à plus basse altitude.

24 solutions pour verdir votre quotidien et protéger la planète !

  • Marchez, faites du vélo, de la trottinette ou du skateboard. …
  • Sensibilisez votre famille, vos amis et vos collègues à l’importance de prendre les transports en commun pour le bien de l’environnement… et économiser de l’argent !

Quel est l’effet de l’homme sur le réchauffement climatique ? L’effet de serre est déséquilibré par les activités humaines, notamment l’utilisation des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon). Celles-ci provoquent artificiellement une augmentation des concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère et, par conséquent, accentuent le réchauffement de notre planète.

Pourquoi le changement climatique est-il dangereux ? L’augmentation du niveau de CO2 dans l’atmosphère non seulement réchauffe le climat, mais altère également la qualité de l’air, ce qui a de multiples effets sur la santé. En plus de l’augmentation des maladies cardio-pulmonaires et du cancer, la teneur en carbone affecte également le cerveau.

Quelles sont les 4 conséquences du réchauffement climatique ?

Quelles sont les causes du réchauffement climatique sur Wikipédia ?. L’activité humaine après la révolution industrielle – principalement l’extraction et la combustion de combustibles fossiles (charbon, pétrole et gaz naturel) – a augmenté la quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, entraînant un déséquilibre radiatif. A voir aussi : Espace : départ imminent pour Thomas Pesquet.

Les températures élevées augmentent également la concentration d’ozone, ce qui peut endommager les tissus pulmonaires et entraîner des complications chez les personnes asthmatiques et les personnes souffrant de maladies respiratoires.

Une augmentation des gaz à effet de serre due aux activités humaines capte une partie de ce rayonnement, ce qui provoque une élévation de la température de surface jusqu’à ce qu’un nouvel équilibre soit trouvé. C’est la principale cause du réchauffement climatique observé ces dernières décennies.

Comment expliquer le changement climatique ? Désigne l’ensemble des variations des caractéristiques climatiques d’un lieu donné, au cours du temps : chauffage ou refroidissement. Certaines formes de pollution de l’air, résultant des activités humaines, menacent de modifier considérablement le climat, vers le réchauffement climatique.

Quelles sont les conséquences sur la nature ? De nos jours, l’homme a un effet plutôt destructeur sur la nature : il défriche les forêts, construit des routes, utilise des produits chimiques qui tuent massivement certains insectes, pêche plus que nos océans ne le permettent… La biodiversité souffre de ces activités et décline fortement.

Quelles sont les causes du réchauffement climatique Wikipédia ?

Quelles sont les causes anthropiques ? Les causes de la pollution anthropique – les activités domestiques telles que le chauffage, qui nécessite des énergies fossiles (nous consommons de l’oxygène mais produisons du dioxyde de carbone) ou la combustion de biomasse, – les activités industrielles, – les transports routiers ou hors route, – l’agriculture. Lire aussi : Pékin accélère son projet de manipulation de la météo.

Le changement climatique a-t-il des causes naturelles ? Des facteurs naturels externes au système climatique, tels que les changements dans l’activité volcanique, la production d’énergie solaire et l’orbite de la Terre autour du Soleil, peuvent modifier le climat de la planète.

Qui est responsable du réchauffement climatique ? Le dioxyde de carbone (CO2) est le gaz à effet de serre le plus impliqué dans le changement climatique récent. Le CO2 est émis et absorbé naturellement dans le cadre du cycle du carbone, à travers la respiration, la photosynthèse des plantes, les échanges d’atmosphère océanique et les éruptions volcaniques.

Le réchauffement climatique, également appelé réchauffement climatique ou réchauffement climatique, est un phénomène d’augmentation de la température moyenne des océans et de l’atmosphère, à l’échelle mondiale et sur plusieurs années. …

Qu’est-ce que le changement climatique ? Désigne l’ensemble des variations des caractéristiques climatiques d’un lieu donné, au cours du temps : chauffage ou refroidissement.