“Les énergies renouvelables ne sont pas naturellement durables”

"Les énergies renouvelables ne sont pas naturellement durables"

Une transition énergétique des combustibles fossiles vers les énergies renouvelables peut atténuer le réchauffement climatique. Mais si nous n’y prenons pas garde, elle peut, dans le même temps, compromettre notre capacité à atteindre les objectifs du développement durable. Pour éviter cet écueil, les chercheurs proposent de travailler dès maintenant à une transition durable vers les énergies renouvelables.

VIDÉO] La transition énergétique en marche Alors que la Terre continue de se réchauffer et que les gaz à effet de serre continuent de s’accumuler dans notre atmosphère, il semble légitime de se demander quand la transition énergétique tant annoncée deviendra enfin une réalité. Nous avons rencontré Michael Webber, responsable de la science et de la technologie chez Engie. Il nous a notamment donné des réponses optimistes aux deux questions suivantes : Combien de temps la transition énergétique prendra-t-elle ? La transition sera-t-elle lente ou rapide ? © Futura

Dans le contexte de la transition énergétique, il y a les ardents défenseurs des énergies renouvelables. Et il y a ceux qui mettent en garde contre les impacts possibles du déploiement à grande échelle de panneaux solaires et d’éoliennes. “ Les les énergies renouvelables ne sont pas naturellement durables ”, déclare Sarah Jordaan, chercheuse à l’université John Hopkins (USA) dans une déclaration. Avec d’autres chercheurs de l’université de Californie (États-Unis), elle nous enseigne maintenant comment les objectifs de réduction des émissions de CO2 peuvent s’inscrire dans les objectifs plus larges du développement durable (DD).

Le bon choix du lieu d’implantation est crucial à cet égard. Il peut avoir des conséquences sur les écosystèmes, mais aussi sur les sociétés humaines. En Floride, par exemple, un projet de panneaux photovoltaïques flottants largement adopté par les oiseaux aquatiques semble plus durable que celui qui consisterait à abattre une partie d’une forêt de pins à longues feuilles pour faire place à une installation de production d’énergie solaire.

Les solutions à trouver

Les solutions à trouver

Pour que la transition vers une économie à faibles émissions de carbone s’inscrive dans un cadre de développement durable, les chercheurs qui travaillent sur le déploiement d’installations renouvelables doivent également se préoccuper de l’acceptation du public, des interactions entre le soleil et l’éolien, des impacts du vent sur la faune et la flore, et de la gestion de la fin de vie des systèmes de production d’énergie renouvelable. Les pales d’éoliennes, par exemple, ne sont actuellement pas recyclables. Quant aux panneaux solaires, ils contribuent au problème croissant des déchets électroniques.

Selon les chercheurs, le domaine des énergies renouvelables durables n’en est qu’à ses débuts. Ils appellent à “ travailler together and share knowledge and innovations ”. Car si leurs travaux mettent en lumière toute une série de problèmes, ils restent convaincus qu’ils peuvent être résolus.

Ce que vous venez de lire vous intéresse ?