Loi Climat : des débats déconnectés des urgences climatique et sociale

Loi Climat : des débats déconnectés des urgences climatique et sociale

Un projet de loi climat et résilience au départ largement insuffisant

Un projet de loi climat et résilience au départ largement insuffisant

La loi sur le climat et la résilience, la dernière loi quinquennale, était censée documenter une partie importante des actions entreprises par 150 citoyens dans le cadre de l’accord sur le climat. E. Macron a promis à plusieurs reprises de les ramener « sans filtre ». Bien qu’eux et eux travaillent dur depuis un an, l’atterrissage est difficile parce que leurs propositions ont été extraites de leur matériel, et c’est pourquoi ils ont pris l’avertissement sévère de la façon dont l’exécutif a repris ses actions. Cette loi sera cependant l’occasion d’initier de réels changements pour corriger les barres. Voir l'article : Le réchauffement des températures favorise le verdissement de l'Arctique. Malheureusement, il est bien en deçà des attentes des organisations de la société civile et des participants à la Conférence. Les circonstances ne nous permettront pas d’atteindre l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de -40% d’ici 2030, même si cet objectif est déjà perçu comme obsolète dans la norme européenne de campagne pour les émissions (encore très faible à notre avis) avec – 55% .

Le gouvernement insiste pour proposer des mesures inadéquates, qui affectent le lobbying de tous les partis qui veulent protéger leurs intérêts à court terme. Alors que 75% des Français sont convaincus qu’il faut changer de mode de vie pour sauver notre avenir, la loi a été sévèrement critiquée par le Conseil suprême du changement climatique, le Conseil national de la transition écologique, le Conseil économique, social et environnemental et alors que le L’inaction de l’Etat sur le climat a été déclarée illégale par le Conseil régional de crise, le gouvernement reste aveugle.

Lire aussi

Un véritable déni de démocratie avec un nombre record d’amendements jugés irrecevables

Un véritable déni de démocratie avec un nombre record d’amendements jugés irrecevables

Comme beaucoup de grandes règles, les législateurs de toutes tendances politiques ont proposé des amendements. Malheureusement, il est regrettable pour de nombreux députés européens, plus de 25% de ces amendements ont été jugés inacceptables (c’est-à-dire qu’ils ne peuvent même pas être débattus …), en particulier (comme surprenant) ceux destinés à améliorer l’impact des la loi. C’est le cas, par exemple, du changement de la responsabilité environnementale des grandes entreprises et des acteurs financiers. Voir l'article : Grève climatique : Un plan d’action pour changer le monde. Par ailleurs, tous les amendements ambitieux visant à consolider le texte qui ont été débattus lors de ce test par la commission ont entre-temps été rejetés par une majorité au parlement et au gouvernement. Pour aggraver les choses, le ministre des Transports a même menti à propos de la session sur l’extension de l’aéroport de Roissy (populairement connu sous le nom de T4), qui aurait été abandonné alors que le directeur d’Aéroports de Paris soulignait il y a quelques jours que le gouvernement avait demandé lui de «faire un projet pour le futur terminal».

Lorsque vous appréciez Twitter, vous semblez perdu sur vos sujets. Ici, vous devez vous assurer que @Romanet n’a pas dit que le gouvernement lui avait demandé de proposer un nouveau projet de terminal.

La fin de la vidéo vous surprendra pic.twitter.com/UbudFn6Gu8

– Greenpeace France (@greenpeacefr) 15 mars 2021

Des débats en commission qui font craindre le pire

Des débats en commission qui font craindre le pire

Les experts de la campagne, sur chacun de leurs sujets, ont redoublé d’efforts pour proposer, promouvoir des débats, et modifier le statu quo sur de multiples sujets: introduction d’une option quotidienne de vente de légumes dans les restaurants communs, entretien énergétique des tâches efficacité des logements. en apportant une assistance appropriée, en réduisant la quantité d’émissions de gaz à effet de serre, en arrêtant l’expansion de l’aéroport, en supprimant les vols lorsqu’il y a moins de 6 heures sur une ligne de chemin de fer, en introduisant un danger environnemental dangereux. Lire aussi : La Première Comment fonctionne la science.peut être utilisé ou interdit de faire de la publicité pour des produits contaminés. Malheureusement dans tous ces sujets, nous n’avons pas fait de réels progrès.

La proposition du gouvernement pour une option quotidienne de légumes pour un repas commun a été votée telle quelle, sans comportement compulsif et non incluse dans toutes les activités conjointes. Il ne présente donc qu’un effet fictif et de bon voisinage.

Concernant l’aviation, une majorité parlementaire a rejeté notre amendement, bien que la proposition sur la table ne s’applique qu’à quelques vols intérieurs qui n’interdiront pas la plupart des projets d’expansion aéroportuaire.

Enfin, dans le cadre de la réforme énergétique, le ministre du Logement a esquissé une à une toutes les étapes permettant de réels progrès dans la lutte contre la précarité énergétique et les appareils de chauffage. Lorsqu’il s’agit d’interdire la publicité de produits contaminés (SUV, vols aériens, navires de mer, etc.), les députés sont satisfaits du projet sur la table interdisant uniquement la publicité du gaz ou du pétrole (généralement ne rien en dire) et non on a déjà vu des publicités de gaz depuis longtemps!)

Mobilisez-vous à nos côtés pour une vraie loi climat !

Bref, les résultats pour le moment sont choquants. Voir l'article : Les champions des énergies renouvelables sont désormais en concurrence avec les grandes compagnies pétrolières et gazières. Pour nous aider à continuer à améliorer nos voix et à demander aux plus ambitieux lors des discussions suivantes inclusives, nous unissons nos forces!

1. Rejoignez notre programme d’actualités Telegram pour être régulièrement informé de nos réactions et de nos travaux juridiques. On vous proposera de nous aider à convoquer des conseillers ou des ministres qui vous écouteront. La pression publique est essentielle pour soutenir notre demande!

2. Portez vos chaussures de sport le 28 mars en compagnie de près de 300 associations et de milliers de personnes comme vous, partout en France.