Météo : ces 10 événements qui ont marqué 2021 dans le monde

Météo : ces 10 événements qui ont marqué 2021 dans le monde

Cette année a été marquée par de grands extrêmes de température, avec des canicules et des vagues de froids parfois remarquables. Des inondations historiques ont concerné plusieurs pays européens. Au total, les températures planétaires sont les moins chaudes depuis 2014 en raison de la Nina. Nous vous proposons de revenir sur les principaux évènements météo qui ont marqué cette année 2021 dans le monde.

Cette année 2021 devrait se situer à la 10ème place des années les plus chaudes, selon 2014. Alors que l’année dernière était surtout concernée par les épisodes de chaleur et les incendies majeurs sur la planète, le phénomène météorologique, cette année, est très différent de la température, avec récidive des boutons de fièvre sévères contre les bouffées de chaleur, qui sont encore présentes dans la plupart des cas. Des régions du monde ont été sauvées par des sécheresses et des incendies comme l’Australie qui revient à des températures normales et de fortes pluies. Lire aussi : Actualité Météo : Météo prochain week-end : temps encore bien maussade… – METEO CONSULT – Prévisions METEO DETAILLEES à 15 jours. Le nombre d’ouragans dans l’Atlantique Nord est encore élevé, à cause de Nina, mais a peu d’impact sur les zones résidentielles. Ailleurs sur notre planète, il y a eu une vague de chaleur tropicale, comme au Canada et dans certains pays européens, ainsi que des inondations historiques occasionnelles, comme celles qui se sont produites au milieu de l’été en Allemagne et en Belgique.

Ce sont les principaux événements que nous avons choisis pour l’année 2021, et vous les retrouverez dans notre présentation présentée par le météorologue Régis Crépet.

9 janvier : Super typhon en Espagne

Le mois de janvier a été froid en Europe occidentale avec des rafales de vent sur la mer Méditerranée. Dans ce cas, la combinaison du froid en Espagne et de la déception d’Afrique du Nord a provoqué de fortes chutes de neige dans les hauts plateaux du centre du pays, avec une hauteur de plus de 600 m, a encore exacerbé le phénomène. Madrid est paralysée par 50 cm de neige, qui n’est pas tombée depuis 198.

2 février : tempêtes de neige à New York

Bien que les hivers ne soient pas particulièrement rigoureux en Amérique du Nord, il y a encore des altitudes très basses le long de la côte est. Cet événement, connu sous le nom de « nord-théâtre », signifiant « tempêtes dans le nord-est », a provoqué des tempêtes spectaculaires à New York ainsi que dans les États voisins. Central Park a enregistré 50 cm de neige, ce qui en fait la neige la plus lourde en 10 ans.

15 février : Vague de froid historique au Texas

L’hiver sera marqué par cet extraordinaire atterrissage de vents venteux du Canada jusqu’au golfe du Mexique. Cela se produit chaque année, mais cette fois, l’intensité de la vague de froid est parfois élevée. Des températures de -40 °C à -45 °C ont été signalées au Canada et en Amérique du Nord. Encore plus spectaculaire, l’air frais a balayé le Texas avec de fortes dépressions circulant à travers le pays. Des tempêtes de neige ont frappé des régions à très faibles chutes de neige le 15 février, faisant disparaître des millions de maisons. Les températures sont tombées à -20°C au Texas, et à -8°C sur la côte.

L’été 2021 a été marqué par des canicules extrêmes provoquées par des barrages à haute pression, appelés « dôme de chaleur ». Ce fut le cas dans l’ouest du Canada à la fin juin, plus précisément en Colombie-Britannique, avec un temps doux, modéré et froid. Le temps chaud est monté en Californie et en Arizona, où des températures extrêmes ont été enregistrées, jusqu’à 46°C.°C, détruisant tous les records. De grands incendies de forêt se sont propagés, détruisant des villages comme celui de Lytton.

Juillet : Inondations meurtrières en Allemagne et en Belgique

Plus tard dans l’été, il faisait plus instable et plus froid qu’en Europe occidentale, avec de fortes pluies et du tonnerre. À la mi-juillet, il y a eu une baisse dans les pays du Benelux, appelées « points froids » en raison de l’ajout d’air froid aux altitudes plus élevées. Cela s’est traduit par 36 heures de pluies torrentielles le long des frontières occidentales de l’Allemagne, du Luxembourg et de la Belgique. Les rivières ont rapidement débordé, notamment dans la Meuse, qui a été touchée par une crue centennale à Liège (Belgique). Le nombre de morts s’élève à 200 dont 169 en Allemagne.

Août : Chaleur et incendies de forêt se déclarent en Grèce et en Algérie

Après l’ouest du Canada, le bassin méditerranéen a connu des chaleurs extrêmes en août, avec des records de température en Grèce, en Italie et en Afrique du Nord. Une température de 50°C a parfois été atteinte, comme au Maghreb. 48,8 ° C a été enregistré en Sicile, ce qui en fait la température enregistrée la plus élevée en Europe (sous réserve d’approbation officielle ultérieure par l’Organisation météorologique internationale). La chaleur a provoqué des incendies de forêt dévastateurs en Grèce et en Turquie, notamment en Algérie, où les pertes humaines sont élevées (90 morts).

2 septembre : Inondations à New York

Encore une fois au cours de l’année, New York a connu des intempéries au début de septembre. Un précédent ouragan, Ida, est passé du golfe du Mexique à la côte est des États-Unis et a touché les terres de New York, de Pennsylvanie, du Connecticut et du New Jersey pendant 24 heures. Il a plu de 100 à 300 mm la nuit dernière, provoquant des crues éclair et faisant 44 morts. À New York, le record de pluie de tous les temps a été battu de 180 mm en 12 heures.

Fin novembre et début décembre : Vagues de froid dans l’hémisphère nord

Alors que les vagues de froid ont été très faibles ces derniers hivers dans l’hémisphère nord, la vague de froid a commencé au début de l’Europe au début de novembre. Un froid extrême a frappé la Scandinavie, où les températures ont atteint -40°C. Il s’agit du pire froid depuis 2010. De plus, la température est tombée à -61°C début décembre en Sibérie, ce qui ne s’est produit au début du printemps que dans les années 1980. . La barre -60°C n’a pas été atteinte depuis. 2008 en Russie. L’Alaska a également connu un froid intense au même moment, certains des records les plus froids du siècle ayant été battus, comme le Yukon (Canada) avec -47,4 °C.

10 décembre : Ouragan extrêmement meurtrier aux États-Unis

Cette série d’événements météorologiques violents s’est poursuivie début décembre avec des tempêtes « émergentes » (par exemple des vagues) saisonnières aux États-Unis. Dans la nuit du 10 au 11 décembre, une série d’ouragans a frappé le centre-sud des États-Unis, faisant au moins 94 morts et des dizaines de blessés. Les États touchés sont le Tennessee, l’Arkansas, le Missouri, l’Illinois et le Kentucky, qui ont été les États les plus touchés avec au moins 80. L’un de ces ouragans, le plus lourd, a touché plus de 300 km, et c’est un record, notamment à Mayfield, Kentucky.

Ces ouragans se sont produits dans une récession légère et inhabituelle de la saison américaine, approchant le froid et le froid intense. Les prévisions météorologiques extrêmes ont été le catalyseur d’une saison plus violente cette saison.

Cote intermédiaire : un an de chaleur en moins que les précédentes

Cette année 2021 a présenté une différence de température. L’événement La Nina a exacerbé certains de ces événements, notamment en hiver ainsi que le grand nombre de tempêtes, mais heureusement leur impact est resté sur la côte.

Un rapport intermédiaire publié en décembre indique que 2021 pourrait être classé 10e des années les plus chaudes, selon 2014. Cela a notamment permis aux flocons de neige d’atteindre des records. le grand record de l’Antarctique, qui a connu le 3e hiver le plus froid. depuis le début de l’exploration, et s’est mieux positionné en Arctique depuis 8 ans, tout en maintenant une moyenne de référence plus basse. La courbe de température planétaire indique clairement le pic de 2016, correspondant à l’événement El Niño, puis le déclin relatif de 2021. Cependant, on voit aussi que 2020 est la deuxième plus chaude. , toujours attaché au régime de Nina. En parlant de cela, Nina devrait s’estomper au printemps 2022, ce qui pourrait être similaire au retour de la hausse des températures.

Enfin, l’année 2021 présente sa proportion d’événements météorologiques violents, en termes de normalité statistique. Même si le nombre d’ouragans a augmenté dans l’Atlantique Nord, les dégâts ont été limités car la plupart de ces événements sont restés en mer. l’année dernière, souvent caractérisée par des bouffées de chaleur généralisées.

D’ici 2050, les températures atteindront les 50°C. Selon les dernières prévisions du GIEC ainsi que les recherches de Météo-France, le pays se prépare à un réchauffement climatique sans précédent. Dans trente ans, le thermomètre austral pourrait vraiment approcher les 50° d’ombre.

Lire aussi

Où Fait-il beau toute l’année en France ?

Avec une température moyenne annuelle de 16,5°C, Toulon fait partie des 20 villes les plus chaudes de France métropolitaine. Sur le même sujet : Vacances de Noël : tendance météo pour votre deuxième semaine. La commune du Var est suivie de près par Calvi et Bastia, toutes deux en Haute-Corse.

Quelle est la meilleure région de France ?

Où est l’hiver le plus chaud en France ? Belle nouvelle, ensoleillée toute l’année, l’une des villes les plus chaudes d’Europe en hiver est la France. Si Nice est la destination préférée des touristes du monde entier en été, elle l’est aussi particulièrement en hiver.

Où est-ce qu’il fait toujours beau en France ? Top 10 des villes de France avec le changement climatique, Skip …

  • Marseille – 2 955 heures d’ensoleillement. …
  • Toulon – 2 933 heures d’ensoleillement. …
  • Ajaccio – 2 733 heures d’ensoleillement. …
  • Nice – 2 732 heures d’ensoleillement. …
  • Montpellier – 2726 heures d’ensoleillement. …
  • Bastia – 2 604 heures d’ensoleillement.

Quand sera le rechauffement climatique ?

D’ici 2100, la Terre pourrait être 15 % plus chaude que les prévisions du GIEC (Global Climate Change). Voir l'article : Météo du mercredi 17 mars : un temps variable et frais.

Comment sera la France en 2100 ? Aux alentours de 4°C au dessus de 2100, les conséquences françaises seront importantes : en 2100, les Français connaîtront des vagues de chaleur quasi constantes en été, de très longues sécheresses, dans les montagnes centrales pour qu’ils ne voient plus de neige, et le gel va disparaître. de la plupart des colonies.

Quel temps fera-t-il en France en 2030 ? D’ici 2030 en France, selon Météo France, le mercure pourrait dépasser les 50°C. Dans ce cas, fixer la température à 1,5°C comme le préconise le GIEC nécessite de profonds changements.

Où en Est-on de l’accord de Paris ?

Suite au report d’un an de la COP 26, initialement prévue en novembre 2020 à Glasgow (Écosse) marquant les cinq ans depuis l’adoption de l’Accord de Paris le 12 décembre 2015, le Covid 19 a été repensé. cartes, montrant l’urgence météorologique que nous vivons. Lire aussi : Météo semaine : de plus en plus ensoleillé et doux.

Où est l’Accord de Paris ? « Le monde dans son ensemble n’est pas sur la bonne voie pour combler cet écart et atteindre les objectifs de l’Accord de Paris », selon le PNUE. En ce sens, en 2019, le cap historique le plus élevé a été atteint, avec des émissions de GES de 59 milliards de tonnes équivalent CO2, soit une augmentation de 5 % par rapport à 2015 [19].

Où se déroulera la COP 21 ? Conférence de Berlin COP1 Les Nations Unies organisent une conférence à Berlin, en Allemagne, la première conférence sur le changement climatique qui a eu lieu l’année dernière. La COP conduit à l’adoption du principe des émissions de gaz à effet de serre.

Qui n’a pas signé l’Accord de Paris ? L’Érythrée, la Libye et le Yémen ont signé mais n’ont jamais ratifié l’accord. Au 1er novembre 2021, l’Irak est le dernier pays à ratifier le traité.

Quel est le lien entre le changement climatique et les risques sanitaires ?

Entre 2030 et 2050, le changement climatique devrait causer environ 250 000 décès supplémentaires chaque année dus à la malnutrition, au paludisme, à la diarrhée et à la chaleur. Voir l'article : Climat: Nestlé veut ne plus émettre de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Quel sera l’impact du changement climatique sur l’homme ? Le réchauffement climatique pourrait entraîner de graves changements environnementaux et avoir des conséquences sur la santé humaine. … L’Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme que le changement climatique est responsable d’au moins 150 000 décès par an, un nombre qui devrait doubler d’ici 2030.

Comment le changement climatique affecte-t-il les risques sanitaires et leur gestion ? (a) Effets directs : malnutrition et malnutrition (sans doute les plus importantes), décès et maladies associés à des événements aigus (vagues de chaleur), taux de mortalité et maladies infectieuses associées aux maladies infectieuses (transmission vectorielle et infections des sources alimentaires et hydriques).

Comment le changement climatique affecte-t-il les gens et l’environnement? Le changement climatique a des conséquences dévastatrices pour les plus vulnérables. L’intensification des phénomènes météorologiques violents, l’élévation du niveau de la mer et le manque de précipitations dans les régions arides constituent une grande partie de la population appauvrie.

Quels sont les mois les plus froid en France ?

Selon les prévisions météorologiques, l’hiver couvre décembre, janvier et février, la saison la plus froide de l’année dans l’hémisphère nord. Voir l'article : La Suisse a été balayée par des vents tempétueux.

Quelle est l’année la plus froide en France ? Le 13 janvier 1968, Mouthe était couverte de conditions météorologiques extrêmes, le mercure tombant à -36,7°C.

L’hiver 2021 sera-t-il froid ? Comme vous pouvez le voir, en moyenne au cours des trois mois d’hiver (décembre-janvier-février), les températures semblent être supérieures aux niveaux saisonniers. Normalement, tous les trois mois, il peut fluctuer entre 0,4 et 0,9 degrés. Maintenant, la situation hivernale froide semble donc impossible.

Quel est le département le plus froid de France ? Si j’en crois les archives de Météo France, c’est bien le porte-parole du département du Doubs : – 41°C enregistré en 1985, le record n’a jamais été battu.

Où Fait-il 25 degrés toute l’année ?

La région du Val d’Arcachon bénéficie d’une forte éclipse solaire avec une moyenne annuelle de plus de 2 000 heures. Sur le même sujet : Météo en France : l’arrivée d’un coup de froid annoncée pour la semaine prochaine. La température est sèche et chaude avec une température moyenne de 25° alors qu’en hiver elle est douce avec une température moyenne de 11°.

Où fait-il beau toute l’année ? Oubliez Londres et Dublin, tête des Canaries, les îles du printemps éternel, mais aussi Nice, Malaga en Andalousie, Sydney en Australie, San Diego en Californie et Dubaï aux Emirats Arabes Unis, autant d’endroits où le soleil est toujours présent. vous!

Quels pays ont 25 degrés toute l’année ? Chef de l’Afrique du Sud, qui vous garantit à cette époque la température tout au long de l’année 25°C.

Où se trouve le meilleur climat en France ?

Le climat du Golfe de Fréjus est prioritaire, car il n’atteint pas le mistral, et est protégé par les massifs de l’Estérel et des Maures. A voir aussi : Météo du week-end prochain : calme et assez froid, orageux au sud-est. C’est dans cette région que les heures d’ensoleillement sont les plus importantes en France avec plus de 2700 heures/an.

Quelle est la région la plus humide de France ? En France, les plus petites villes sont Marseille, Marignane et Istres, villes méditerranéennes. Mais étonnamment, c’est dans les Alpes que l’on trouve dans la ville sèche : Avrieux, Haute-Maurienne, 530 mm de pluie sont collectés en moyenne par an (un peu moins que Marseille et Istres).

Quel état a le meilleur climat ? Au sommet des régions ensoleillées, on trouve : la Corse (sans surprise) la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Languedoc Roussillon (partie de l’Occitanie)

Quelle est la ville la plus froide de France ? Située au confluent des océans, des continents et de la Méditerranée, la vie à Toulouse reste modérée avec des températures annuelles avoisinant les 13,5 degrés.