Météo de la semaine : quelques orages puis du temps sec et frais

Après la semaine très fraîche que la France a connue, le temps s’annonce un peu plus doux sous un ciel changeant ces prochains jours. Les précipitations s’annoncent limitées, sous forme d’averses et orages essentiellement, accentuant la sécheresse en cours. Le retour d’un risque de gelées en plaine n’est pas totalement écarté en fin d’échéance dans le nord.

Le retour de cette confusion dans le système atlantique ne se voit toujours pas. Au cours de la semaine, la France continuera de subir les effets de la vague de froid britannique et des flux de variole de l’Europe centrale vers l’Espagne. En conséquence, c’est une période de changement qui réussira. Après le lever du soleil et tôt le matin, la présence de vents instables lors des orages est susceptible d’entraîner la formation de nuages ​​pendant la journée, ce qui peut entraîner des pluies, notamment mardi et mercredi. À la lumière de cela, mercredi sera le jour le plus bas avec le tonnerre au Moyen-Orient et dans le sud-est.

Manquer la première moitié de la semaine pendant un moment

Ce mercredi, la vague de froid se transformera dans le sud-est de la France, amenant la pluie des Pyrénées vers les frontières orientales, parfois même avec des orages. Les orages seront très forts, parfois très forts et accompagnés de grêle, des Cévennes aux montagnes d’Auvergne, et dans le Jura et les Alpes du Nord cette fois. Au nord et à l’ouest, l’enceinte sera généreuse.

Cette instabilité est associée au passage du temps froid d’Allemagne et au passage par le centre-est de la France, combiné à une amélioration de la croissance diurne au printemps.

A lire aussi :   Ce jour où un ingénieur de SpaceX a rampé à l'intérieur d'une fusée en train d'imploser pour sauver l'entreprise

Soleil et plus frais, puis vers le nord

Jeudi, la vague de froid descendra vers la mer Méditerranée alors que la pression britannique augmentera rapidement vers l’arrière. En conséquence, le temps sera toujours inégal sur les Pyrénées, avec de nombreux nuages ​​du Massif Central aux Alpes. Ailleurs, le soleil prévaudra dans la brise du nord de la Loire en raison de la montée des vents, alors qu’il sera au sud de l’imprévisible Garonne.

Vendredi, le temps sera ensoleillé dans tout le pays, malgré quelques nuages ​​doux des Alpes du Sud à la Corse et l’arrivée d’une couverture nuageuse sur l’océan Atlantique dans l’après-midi. Le climat variera fortement entre les papilles gustatives auxquelles le vent d’est renforce le nord de la Loire, et la chaleur au sud-ouest.

Sécheresse continue malgré la pluie

Mardi et mercredi sont les jours les plus déroutants de la semaine, mais la quantité de pluie devrait baisser. Sous la saison des pluies la plus proche, 10 à 20 précipitations peuvent tomber en 1 à 2 heures mais ce temps sera trop éloigné pour compenser la saison sèche actuelle qui commence à la fin de cet hiver.

Le risque de gel en plein air disparaîtra jusqu’à mercredi. L’après-midi, les températures seront de 15 à 19 ° C dans le nord et de 17 à 21 ° C dans le sud, température ambiante. A partir de jeudi, les vents du nord-est et les vents du nord se relèveront en raison de l’arrivée de vents froids et secs. Ainsi, jeudi matin, un peu de froid pourrait revenir dans le nord inférieur du pays, puis vendredi matin, du nord à l’est et au centre de la région. Ces petites gelées froides ou blanches, généralement de petite taille, sont effrayantes, même si elles ne peuvent être comparées à l’intensité et au froid extrême que connaît la France depuis début avril.

A lire aussi :   Tic tac obsédant de l'horloge climatique