Météo : la tendance en France jusqu’au 10 mai

La météo joue définitivement sur nos nerfs début avril! La période froide qui s’est terminée vendredi a laissé des traces de gelées dévastatrices dans certains secteurs agricoles et viticoles. A partir de ce moment, nos yeux sont fixés sur la météo de ce week-end, avec une détérioration et un retour de pluie assez prononcés.

Que va-t-il se passer ensuite? Comment se dessinent la suite et la fin du mois d’avril? Quelle première tendance peut-on reconnaître pour début mai? Ensemble, nous proposons d’analyser la tendance sur quatre semaines sur la France, en utilisant des projections de modèles temporels au moment de la rédaction.

Encore des gelées la semaine prochaine…

Encore des gelées la semaine prochaine...

Le week-end a donc été marqué par une dégradation, présente dès ce samedi dans le nord-ouest du pays. Le terme dégradation est assez relatif car le retour des pluies est une bonne nouvelle face à la sécheresse que nous traversons actuellement. Sur le même sujet : Météo: températures printanières, des records.... Les précipitations se déplaceront sur la façade est dimanche, avec de fortes averses de pluie à certains endroits. Surtout, les températures chuteront brusquement de l’ouest dimanche.

En début de semaine les conditions reviendront à la haute pression, avec le retour d’un temps sec et assez ensoleillé. Malheureusement, les gelées reviendront également et devraient être assez généralisées entre le mardi 13 et le jeudi 15.

En fin de semaine, un régime ouest-sud-ouest semble s’établir sur la France, avec une faible pression de surface élevée et un risque de pluies occasionnelles. Les températures devraient se situer autour des normales saisonnières, avec une tendance à la baisse pour le week-end prochain, en particulier dans le nord du pays.

200 jeunes ont marché pour le climat à Lille
Lire aussi :
«Sans huile, la fête est plus folle», «Nature + culture = avenir»,…

Beaucoup d’incertitudes par la suite

Beaucoup d'incertitudes par la suite

Malheureusement, la suite et la fin du mois d’avril sont actuellement très incertaines. Plusieurs scénarios s’affrontent: écoulement continu ouest-sud-ouest, légèrement anticyclonique de surface, avec des températures bien proches des normales saisonnières, mais sans excès. Ceci pourrez vous intéresser : LEVONS LE BROUILLARD SUR METEO AVEC SON CREATEUR WITOLD LANGLOIS – Rocaya Ramadhan – Go Out!. Les précipitations resteraient alors assez rares.

Le deuxième scénario pour les dix derniers avril aurait la circulation de quelques gouttes froides à l’échelle du continent européen, ce qui pourrait nous amener des températures bien en dessous de la normale pour la saison et des averses.

Quand on regarde les anomalies prévisibles de température et de précipitations pour la dernière semaine d’avril, on constate des températures presque normales et un léger manque de précipitations, sauf près de la Méditerranée.

Pour la première semaine de mai, la tendance à l’amélioration serait plus claire. Les températures à travers le pays seraient au-dessus des normes saisonnières. Le signal du point de vue des précipitations reste trop incertain.

Enfin, passez à l’article suivant pour voir plus clairement le reste de notre printemps!

Loi sur le CO2: la Suisse se met au chevet du climat
A voir aussi :
Publié le lundi 29 mars 2021, 12 h 44 Mis à jour…

Météo : la tendance en France jusqu’au 10 mai en video