Météo prochain week-end : vers un temps plus instable que prévu ?

Votre prochain week-end (samedi 24 et dimanche 25 avril)la situation est complexe. En effet, la France se situera entre une dépression qui se creusera sur le golfe de Gascogne et un anticyclone étiré de l’Europe centrale à l’Islande. Dans ces conditions, il est encore assez difficile de déterminer quelle influence déterminera le temps sur nos régions.

Une véritable impasse opposera la dépression atlantique et les fortes pressions continentales. Lire aussi : Eaux montantes. La France pourrait être au cœur de cette confrontation, avec une météo contrastée selon les régions.

Orages au sud, dégagement au nord

Samedi, le soleil brillera sur les régions du nord de la Seine au nord de Rhône-Alpes. En direction de la côte atlantique et de la Méditerranée, le temps s’annonce plus instable et menaçant avec l’augmentation des averses.

Dimanche, la situation ne changera pas beaucoup avec la poursuite d’une météo plus ensoleillée au nord de la Seine qu’au sud et à l’ouest où les averses pourraient devenir plus intenses et prendre un caractère orageux.

Températures saisonnières globales

Samedi matin, il fera frais au nord de la Seine avec des températures minimales comprises entre 2 et 5 ° C entre les Hauts-de-France et le Grand Est. Il sera plus doux au sud de la Garonne avec 10 ° C en moyenne. L’après-midi, les maximales montreront 16 à 18 ° C au nord de la Seine et plus de 20 ° C sur le bassin aquitain. Dimanche, les températures pourraient gagner 1 à 2 ° C par rapport à la veille dans le nord, approchant les 20 ° C, Sur le reste du pays, le thermomètre affichera 18 à 20 ° C, peut-être moins près de la Méditerranée si les orages éclatent .

NB: la fiabilité est donc encore limitée pour le week-end prochain, le positionnement des centres d’action n’étant pas encore stabilisé …

Un YouTuber s'est introduit sur un site de lancement de SpaceX
Voir l'article :
La semaine dernière, YouTuber l'a filmé pénétrant dans l'espace SpaceX dans le…

Météo prochain week-end : vers un temps plus instable que prévu ? en video