Météo semaine à venir : comme un petit air d'été

Cette semaine est marquée par un temps très printanier, voire estival avec des températures dignes d’un mois de juin de mardi à jeudi. Mais vendredi prochain, une nette baisse des températures est attendue, annonçant un week-end de Pâques frais.

Cette semaine est marquée par un temps très printanier, voire estival avec des températures dignes d'un mois de juin de mardi à jeudi. Mais vendredi prochain, une nette baisse des températures est attendue, annonçant un week-end de Pâques frais.

Un système à haute pression s’étendant du Maghreb aux îles britanniques assure un temps calme, sec, très doux, voire chaud pour toute la France jusqu’à jeudi. Cette haute pression passera du centre de l’Atlantique à l’Islande à partir de vendredi. Lire aussi : Pourquoi un cœur ressemble à un cœur ? En conséquence, le vent se déplacera vers le nord-est sur notre pays, provoquant une baisse sensible de la température.

Du lundi au jeudi, le soleil se couche, avec seulement quelques débordements nuageux près de la Manche et quelques stratus côtiers du Languedoc-Roussillon à la Provence Côte d’Azur. Après le léger froid à l’aube, la légèreté augmentera l’après-midi avec une moyenne de 20 à 24 ° C du nord au sud, jusqu’à un pic de 27-28 ° C dans le sud-ouest, niveau à partir de juin.

Déclin principalement nuageux suivi d’un refroidissement

Entre jeudi et samedi soir, le sommet se divisera en 2, une section remontant vers l’Islande et l’autre partie retombant vers les Balkans. En conséquence, le vent changera de direction, se déplaçant progressivement vers le nord-est. Ce changement de masse d’air coïncidera avec le refroidissement, les températures atteignant les moyennes saisonnières d’ici vendredi. Ensuite, nous verrons une météo plus cohérente avec le début du mois d’avril.

Presque pas de pluie dans l’espoir

Malgré l’abaissement de la haute pression et l’arrivée d’air plus frais, il n’y aura pas de réelle détérioration. Aucune perturbation organisée n’apportera de toute façon un arrosage important. Ce n’est que vendredi que l’atmosphère devient plus volatile avec des averses sur de nombreuses zones.

Voir aussi
Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *