Vers un plan climat propre à chaque commune vaudoise

Publié le jeudi 15 avril 2021 à 16:05

Modifié le jeudi 15 avril 2021 à 16:26

«Penser global, travailler localement», a rappelé la conseillère d’État du PLR Christelle Luisier dans les villes, en tant qu’entraîneur de son équipe sportive. L’ancien syndicat de la paie a travaillé cette année à la tête du Département vaudois des Universités et des Territoires, citant le premier projet qu’il a pu réaliser de bout en bout. “La ville joue à proximité du stade pour influencer le changement climatique. À la sortie de la saison électorale, nous pensons que le moment est venu de lui insuffler une nouvelle vie.”

Eviter de réinventer la roue

Eviter de réinventer la roue

Cette nouvelle énergie émergera sous la forme de divers services. Des outils utiles, comme un modèle de planification adaptative au niveau municipal, des consultants en services et de la formation. Mais aussi une aide financière pour que les petites communes, sans personnel dédié en la matière, puissent être contactées en externe. Le Conseil d’Etat sollicite un prêt de 2,4 millions de francs au Grand Conseil prévu pour financer une feuille de route de politique économique.

«Les municipalités n’ont pas attendu que nous agissions sur les lois météorologiques. Toutes les municipalités que j’ai visitées sont en alerte. Nous voulons simplement les empêcher toutes de relancer la roue par elles-mêmes. Notre objectif en matière de changement climatique couvre l’ensemble territoire afin de renforcer et promouvoir la coordination et les partenariats entre les villes », conseille Christelle Luisier.

A lire aussi :   La Nasa attribue à SpaceX le contrat pour aller sur la Lune

Lire aussi: Le gouvernement vaudois espère la neutralité carbone d’ici 2050

Météo du 20 avril 2021 : Prévisions météo à 13h45
A voir aussi :
Météo du mardi 20 avril 2021 à 13h45 sur TF1 présentée par…