Vers une première quinzaine de décembre assez perturbée

La plupart des indicateurs indiquent que les conditions seront favorables au maintien des courants d’ouest au cours des deux prochaines semaines, conduisant à un temps assez humide et hors saison. De leur côté, les températures devraient connaître bien des choses inhabituelles. Les destinations de sports d’hiver devraient y trouver leur compte. Explications.

Les modèles ont bien marché, les courants de nord-ouest nous ont apporté de l’air humide et de plus en plus froid samedi et dimanche, ce qui a permis à la neige de revenir sur la plupart des régions romandes. Les tailles étaient généralement faibles sur le Plateau et autour du lac Léman, mais les paysages étaient d’un bon blanchiment à 700 m. Une couche de 20 centimètres de froid a été observée même à Morgins (VS).

Courants d’ouest manifestement dominants

Ce lundi, les précipitations ont pris un caractère assez épars mais plusieurs indicateurs indiquent qu’elles pourraient revenir dans la tribu. Les écarts de pression ont tendance à s’intensifier entre l’Islande et les Açores mais aussi entre le pôle Nord et 20°N, ce qui est favorable aux courants d’ouest (plus les écarts de pression sont marqués d’un point à l’autre, et les plus forts les derniers).

Forme générale des courants d’altitude prédits par le modèle européen (ECMWF) le 1er décembre 2021 à 6h00 UTC [Vent / Ecmwf]

Les météorologues appellent cette situation « la phase positive de l’oscillation arctique et de l’oscillation nord-atlantique ». Comme le montre le graphique ci-dessous, l’oscillation arctique et l’oscillation nord-atlantique resteront dans une phase positive au cours des prochains jours, suggérant que les courants d’ouest devraient se poursuivre.

Évolution à venir des indices de l’oscillation nord-atlantique (en haut) et de l’oscillation arctique (en bas) [roundshot.com – CPC / AER]

La Suisse devrait donc se retrouver sous un afflux d’air marin assez humide, avec pour conséquence beaucoup de neige en montagne.

De leur côté, les températures devraient connaître des hauts et des bas en fonction des fronts chauds, des fronts froids ou des événements. L’arrivée d’un front chaud, par exemple, augmentera la limite des chutes de neige diurnes mercredi. Jeudi, c’est l’inverse qui devrait se produire avec l’arrivée d’un front froid (voir ci-dessous).

Températures à 850 hPa, prédites par le modèle européen le 1er décembre (à gauche) et le 2 décembre 2021 (à droite). [Venteux / ECMWF]

A noter que les températures seront également conditionnées par le comportement des hautes pressions dans l’Atlantique. Ceux-ci ne s’installeront pas en Suisse mais pourront par moments zoomer vers les îles britanniques et donner aux courants une orientation Nord/Nord-Ouest. Nous apportera parfois de l’air plus froid et peut-être de la neige jusqu’aux plaines.

Forts polaires également favorables aux courants d’ouest

Le phénomène a été mis en évidence il y a quelques années, le bon comportement des courants d’ouest va de pair avec celui du vortex polaire. Caractérisé par la présence d’air extrêmement froid et par des vents assez violents (parfois 300 km/h), ce dernier se développe en circulation hivernale fermée sur le pôle Nord, à une hauteur d’environ 20 km.

Circulation hivernale du vortex polaire [earthnullshcool.net]

Parfois, le vortex a tendance à se briser ou à se réorganiser autour de plusieurs noyaux, à la suite d’interactions complexes. L’événement pourrait s’accompagner d’une forte augmentation des températures dans la stratosphère. Dans ce type de situation, les courants d’ouest peuvent avoir un fort impact sur nos latitudes et laisser place à des courants d’est, ce qui équivaut également à un air plus sec mais plus froid.

Température et circulation du vent dans le vortex polaire, prédites par le modèle GFS le 30 novembre [GFS / Meteociel]

Mais le scénario n’est pas populaire en ce moment. Les dernières projections du modèle (voir ci-dessus) montrent qu’il est peu probable que le vortex polaire montre de nombreux signes de faiblesse au cours des 10 prochains jours. La prévalence des courants d’ouest – et du temps frais, humide et changeant – semble se confirmer.

Philippe Jeanneret, assisté de Lionel Fontannaz de Météosuisse

Des températures souvent fraîches Malgré cet épisode chaud, les températures les plus élevées ont été fraîches pour la saison, en moyenne 1 à 3°C inférieures à la normale sauf autour de la Méditerranée et de la Corse. La température moyenne de 20,0°C sur la France et sur le mois a été de 0,5°C inférieure à la normale*.

Quel temps Va-t-il faire en septembre 2021 ?

Avec un excédent moyen de 2°C sur la France, ce mois de septembre 2021 serait à la 4e place du mois de septembre le plus chaud depuis 1960. Lire aussi : Climat : l’Histoire des sociétés apporte un éclairage nouveau. Il s’agit du 4e septembre consécutif où les températures remontent, ce dernier septembre un peu frais de 2017.

Quel temps fera-t-il le 4 septembre 2021 ? Aujourd’hui, le ciel dégagé va progressivement remplacer les nuages. Les températures seront de 23°C le matin et 28°C l’après-midi…

Quel temps fera-t-il en octobre 2021 ? Au final, avec un indicateur thermique national de 13,4°C, ce mois d’octobre 2021 était à peu près les moyennes saisonnières tant l’écart était quasi neutre (-0,1°C par rapport aux moyennes 1981-2010).

Articles en relation

Quand Va-t-il neiger à Montréal ?

La neige recouvre généralement le sol de fin novembre à mi-mars, et plus de deux mètres de neige tombent chaque année ; parfois, des chutes de neige peuvent déjà se produire en octobre et au printemps, à nouveau début mai. Sur le même sujet : Quels sont les différents climats de la terre ?

Quand neige-t-il à Montréal? En règle générale, la couverture neigeuse s’accumule à la fin décembre et au début janvier. La neige abondante persiste à Montréal pendant la majeure partie de janvier, février et début mars, avant de fondre complètement à la fin avril.

Quel est le mois le plus froid au Québec? Météo de janvier Le mois le plus froid est caractérisé par de belles journées de ciel bleu et des conditions hivernales optimales. Pour apprécier les joies de l’hiver, il faut s’habiller chaudement.

Quand est la neige au Québec? Tous les deux ans, les premiers flocons de neige sont enregistrés avant la fin septembre aux endroits les plus au nord et avant la fin octobre au centre du Bouclier laurentien. En moyenne, les premières neiges arrivent le 7 novembre à Québec et Sherbrooke et trois jours plus tard dans la métropole.

A lire sur le même sujet

Quand Commence-t-il à faire chaud 2021 ?

Il faudra attendre la mi-juillet pour connaître une « période plus calme et plus chaude » dans le pays. A voir aussi : Météo dimanche 7 novembre : dégradation, vent violents au sud-est. Selon les prévisions saisonnières de Météo Express, la chaleur pourrait dominer courant juillet, plus nettement dans le sud et l’est du pays, à partir de la seconde quinzaine du mois.

Quand la chaleur revient en 2021 ? Ainsi, le soleil s’annonce généreux sur la moitié sud lors du week-end des 10 et 11 juillet 2021, bénéficiant d’une importante hausse des températures. Samedi après-midi, il fera souvent 26 à 31°C dans la moitié sud sous le soleil mais moins de 20°C dans les régions nord où le temps sera humide.

Quel temps fait-il pour juillet et août 2021 ? Le scénario retenu par Météo Villes montre un août 2021 plus humide que la normale dans les régions du nord, avec un début de mois mouvementé. En revanche, les précipitations resteraient inaperçues dans le sud-est et notamment entre PACA et la Corse où juillet a déjà montré très peu d’eau.

Quand le beau temps reviendra-t-il ? Yann Amice prévoit du beau temps jusqu’à fin juillet. De son côté, Météo France précise dans ses prévisions à moyen terme que « les températures devraient être globalement supérieures aux normales saisonnières » en deuxième quinzaine de juillet.

Quel temps cet hiver 2022 ?

Dans cette configuration, la luminosité serait maintenue (anomalie + 1°C) sur fond de précipitations toujours excessives (+ 25 %) et d’ensoleillement faible (-5 %). La météo hivernale 2021-2022 serait relativement douce (+0,5°C ?) Lire aussi : Quelles sont les climats de la zone chaude ?

Quel temps fera-t-il pour l’automne 2021 ? En résumé, un début d’automne relativement calme est attendu dans la plupart des régions, malgré quelques incertitudes dans la partie nord, le tout accompagné de températures en ligne avec les moyennes normalement observées. La fin de l’automne serait plus inquiétante et certainement assez fraîche.

A quoi ressemblera l’hiver 2021-2022 ? Pour l’hiver 2021-2022, plusieurs indices sont à surveiller, notamment le phénomène La Niña qui se renforce dans le Pacifique et devrait atteindre son baroxysme d’ici la fin de l’année, ce dernier étant propice au refroidissement de la planète (mais pas nécessairement Europe).

Quand le soleil va revenir ?

Temporairement, pendant au moins quelques jours, le soleil l’emportera. A voir aussi : Météo prochain week-end : assez beau temps. La belle période semble se situer entre le lundi 7 mai et le vendredi 11 mai.

Quel sera l’été 2021 ? 50 % de chance d’un été plus chaud que d’habitude L’annonce d’un temps chaud et sec pour les mois de juin, juillet et août 2021 remonte à fin avril.

Quel est le mois le plus froid de l’hiver ?

En météorologie, l’hiver comprend décembre, janvier et février, qui est la période la plus froide de l’année dans l’hémisphère nord. A voir aussi : La cuisine du futur conjugue écologie et innovation selon le chef Thierry Marx. C’est une saison froide, voire très froide, mais aussi neige, verglas, brouillard, pluie verglaçante et orages…

Quel est le mois le plus froid de l’année en France ? Le mois le plus froid est janvier (-1,3°C minimum et température maximum 3,4°C) et le plus chaud est juillet dont la légèreté est encore appréciable (13,9°C). Température minimale C et température maximale 23,5°C).

Quelle est la période la plus froide de l’année ? En météorologie, l’hiver comprend décembre, janvier et février, qui est la période la plus froide de l’année dans l’hémisphère nord. C’est une saison de froid, voire de grand froid, mais aussi de neige, de verglas, de brouillard, de pluie verglaçante et d’orages…

Comment sera l’hiver prochain ? Pour l’instant, ils ont surtout trouvé en décembre une « légère anomalie froide ». En conséquence, il pourrait y avoir de la neige à basse altitude. Ils notent que « pourrait donc être le mois le plus froid de notre hiver 2021-2022 ».

Pourquoi temps pourri juillet 2021 ?

Juillet 2021 : Beaucoup de pluie et un soleil timide Surtout à la mi-juillet, le temps était le plus excitant. Lire aussi : Quels sont les principaux climat ? … Juillet a donc été un excédent de précipitations sur une grande partie du pays, tout comme juin avec un excédent de territoire de + 39%.

Quel est ce temps pourri 2021? Pluie, basses températures… l’été 2021 ne restera jamais dans les mémoires. … Alors que de nombreux pays ont connu un été caniculaire, la France a connu un « été pourri » de pluie, de nuages ​​et de basses températures pour la saison après six ans de vacances ensoleillées.

Pourquoi un si mauvais temps en juillet ? En revanche, dans une atmosphère plus chaude, l’atmosphère peut contenir plus de vapeur d’eau, ce qui signifie qu’un même phénomène de pluie peut devenir encore plus pluvieux. C’est ce qu’on appelle « l’intensification des fortes pluies ».

Comment sera l’hiver 2022 Belgique ?

Un mois pluvieux que d’habitude, et un peu plus doux, comme prévu. Lire aussi : Météo des 4 prochaines semaines : tendance jusqu'au 7 février. Pour le reste, on est loin d’un démarrage mouvementé en novembre, mais finalement moins qu’attendu le mois dernier et surtout moins léger aussi.

Quel temps fait-il cet hiver 2022 ? Dans cette configuration, la légèreté resterait (écart 1°C) sur fond de précipitations toujours excessives (25%) et encore peu d’ensoleillement (-5%). La météo hivernale 2021-2022 serait maintenue dans une certaine humidité (0,5 °C ?)