Vous chantez faux ? La science a besoin de vous !

Une étude menée par des chercheurs lyonnais veut en savoir plus sur ceux qui ne chantent pas bien, qui chantent mal. Et cela n’a pas échappé à Olivia Leray.

Et si chanter faux pouvait enfin aider? Nous devons faire face aux faits, beaucoup d’entre nous n’ont pas vraiment la dimension musicale.

Donc, si vous n’êtes pas comme ça:

C’est ta vengeance! Vous avez le droit de chanter car la science a besoin de vous pour faire avancer la cause des gens qui chantent mal! Cela s’appelle rendre service à la nation et, en plus, c’est un travail de rêve car vous êtes payé.

Des chercheurs lyonnais lancent cet appel à candidatures, des candidats qui n’ont pas l’oreille musicale et qui ne chantent pas bien. Le but: mieux comprendre ce qui se joue dans le cerveau quand on entend de la musique, quelle perception on en a, comment ça marche au contact de la musique Vous pouvez aussi vous entraîner pendant un an, vous entraîner pour améliorer votre audition musicale, car chanter de l’air c’est pas une fin en soi.

La participation est très simple. Vous devez d’abord exécuter un test disponible sur Internet. Si vous êtes un bon candidat, les chercheurs vous rappelleront. Par exemple, dans le test, vous devez indiquer si deux mélodies sont identiques ou si les notes sont comparables. Si vous échouez au test, vous êtes le candidat idéal. Accédez à form.crnl.fr.